• Accueil
  • > L’ISLAM ET L’EUROPE :UNE RELIGION QUI FAIT PEUR

L’ISLAM ET L’EUROPE :UNE RELIGION QUI FAIT PEUR

                   

 

     Depuis quelques temps, il semble qu’un certain nombre d’Européens sont de plus en plus incommodés par ce qu’ils appellent l’envahissement de leur pays par l’Islam : multiplication des mosquées dont le nombre commence à égaler sinon à dépasser celui des églises, des minarets qui poussent comme des champignons. Partout la voie publique est occupée par des gens qui font la prière en groupe, avec leurs chaussures jetées ça et là. Evoquant ces « prières de rue », Marine Le Pen a parlé d’occupation du territoire sans « blindés ni soldats dit-elle mais une occupation tout de même

     Partout on côtoie des femmes portant un foulard. Partout on rencontre des barbus. Bref le paysage européen est-il en train de changer ?  Le nouveau ministre de l’Intérieur Claude Guéant s’est même demandé si les Français étaient bien encore chez eux. Dernièrement à Nantes, l’ex secrétaire de l’Elysée a déclaré que « Il est clair que les prières dans les rues choquent un certain nombre de concitoyens. Et les responsables des grandes religions ont bien conscience que ce type de pratiques leur porte préjudice. En 1905 il y avait dit-il très peu de Musulmans en France. Aujourd’hui il y en a entre 5 et 10 millions »

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Politique/Actu/Claude-Gueant-et-l-accroissement-du-nombre-des-musulmans-267805/

     Cette hantise de l’Islam ne se limite pas aux Français. Craignant une islamisation rampante de
la Suisse,  57 % des Helvétiques ont voté en 2009 l’arrêt de la construction des minarets, symboles de la religion musulmane. Pour certains la silhouette stylisée de ce monument évoque pour eux, disent-ils, des missiles. Le même problème préoccupe également les habitants de
la Belgique. Le sociologue Olivier Servais, professeur à l’Université de Louvain a manifesté son inquiétude de voir, dans 15 à 20 ans, les pratiquants de l’Islam devenir, en raison de leur forte natalité, la majorité des habitants belges. Il affirme que la capitale européenne serait par conséquent à l’avenir  une ville musulmane :

http://www.pointdebasculecanada.ca/breve/388-belgique-lrsquoislam-1iere-religion-a-bruxelles-dans-20-ans.php.

       Ce ne sont là que quelques exemples pris au hasard pour illustrer cet article. Le problème devient de plus en plus préoccupant et inquiétant en Europe où le paysage, comme nous l’avons dit plus haut, a complètement changé ces dernières années. En réalité ce n’est qu’une projection sur la scène européenne de ce qui se passe aujourd’hui dans l’ensemble du monde musulman. Il y a deux ou trois décades les mosquées maghrébines, en dehors de la prière du vendredi, ne faisaient presque jamais le plein. Comment expliquer alors ces derniers temps, l’engouement de la religion chez les Musulmans ? Qu’est-ce qui a motivé chez les jeunes cette exaltation  des sentiments religieux ? Comment la société islamique a-t-elle été gagnée en quelques années, par ce regain d’emballement pour les pratiques religieuses les plus rigoureuses (Habits afghans et barbes pour les hommes, tchador ou voile pour les femmes) ? La réponse est simple. Des dizaines de télévisions par satellite diffusent à longueur de journée des émissions au cours desquelles des doctes en science religieuse      expliquent le Coran et rappellent toutes les recommandations édictées par le Prophète pour une meilleure observation et une bonne application  de l’Islam. Les Musulmans savent aujourd’hui en détail comment l’envoyé de Dieu faisait ses ablutions et sa prière. Et bien entendu tout le monde désire de faire comme lui pour mériter la miséricorde de Dieu

     Beaucoup de jeunes sont quotidiennement branchés sur Internet. Et là de nombreux sites leur apprennent les mérites de la prière en groupe. Une brochure publiée par Dar Al Watan et traduite de l’arabe par l’association « Aux Sources de l’Islam » rapporte les paroles du Prophète au sujet de la prière à la mosquée et ses bienfaits, citant entre autres : une récompense décuplée et l’expiation des péchés. 

http://www.bladi.net/forum/106252-merite-priere-groupe/

    Les non musulmans peuvent n’accorder aucune importance à ces recommandations, mais il serait difficile par contre de reprocher à d’autres personnes de les respecter. Le respect de la religion découle de celui des droits de l’Homme. Précisons toutefois que l’Islam véritable a toujours été très souple. Il a prévu un tas d’exceptions tels que la célébration de la prière et du jeûne du mois de Ramadan  pour les gens en voyage ou malades. Avec un petit effort juridique, les Oulémas  peuvent bien se mettre d’accord sur une Fetwa dispensant de la prière en groupe les Musulmans qui vivent dans un pays où l’Islam n’est pas une religion d’Etat. Cela évitera toute polémique à ce sujet et à bien d’autres encore.
La France,
la Belgique,
la Suisse dont nous avons parlé au début de cet article sont des pays laïcs et tiennent à leur identité et à leur paysage. Ils ont parfaitement raison. Il appartient aux Musulmans d’apprendre à vivre bien leur Islam sans que leur croyance n’indispose les autres. 

     La cohabitation exige le respect mutuel et la tolérance.    

 

                                  Mohamed  BOUHOUCH 

.

 

 

Laisser un commentaire